METABLOG EBOOKS FROM GOOGLEBOOKS

METABLOG EBOOKS FROM GOOGLEBOOKS
FIND E-BOOKS HERE !
There was an error in this gadget

Wednesday

ebook - livre numérique - critiques - Derrière l"usine à gaz - Léo Malet

« Cité interdite » – Mike Rowland est un détective privé new-yorkais, aussi fauché que tous les enquêteurs de son acabit. Mike a demandé à son ami et collègue Kingchurch, de Highcity Beach (Floride) s’il avait quelque chose pour lui, une affaire en cours. C’est tardivement, par télégramme, que Kingchurch lui a répondu négativement. Malgré tout, intrigué par un détail, Mike Rowland entreprend un voyage en Floride. En chemin, il croise de sales types, appartenant très certainement à une bande de truands. Pourquoi ceux-ci s’intéressent-ils à lui ? Bizarre, car il est convaincu de ne pas les connaître, et son projet de voyage a été improvisé. Ces bandits ne veulent visiblement pas qu’il arrive à Highcity Beach. Bien que sa voiture soit volée, ça n’empêche pas Mike de parvenir à destination. En Floride, il fait la connaissance d’un journaliste qu’ensuite, on l’accusera d’avoir assassiné. Heureusement que le nommé Bayley, auquel Mike doit de l’argent, se trouvait opportunément dans le même secteur. Serait-ce pour la même affaire, dont Mike ne devine pas encore ce dont il s’agit ? »Derrière l’usine à gaz » – Artiste de Montmartre, Sébastien Rossignol vient de donner son spectacle pour des étudiants de Montpellier. Par la suite, il est engagé par un étudiant chinois, un certain Tcheng, pour jouer au piano un morceau intitulé “Laura Strageson” dans une étrange maison. C’est là que Sébastien Rossignol aperçoit une jeune femme dont, justement, il devait prendre des nouvelles. Ayant été agressé, il s’adresse à la police. On ne fait aucune difficulté pour le croire, car un meurtre qui vient d’être commis semble concerner Tcheng. Cette maison située derrière l’usine à gaz, il faudra la prendre d’assaut afin de découvrir la vérité. Ces deux romans courts de Léo Malet étaient réunis dans l’édition parue aux éditions NéO. Avec une préface de Léo Malet expliquant l’origine des noms de certains personnages. “Cité interdite” fut publié en 1950 sous le pseudonyme de Frank Harding, dans la collection Allô Police. “Derrière l’usine à gaz” a été publié en 1944 sous le pseudo d’Omer Refreger, dans la collection Carré d’As des Éditions et Revues Françaises. Ces histoires sont des curiosités, mais il serait vain de prétendre qu’elles brillent par leur originalité. Ça ne signifie pas qu’elles soient médiocres, le mystère étant bien présent et les intrigues tenant leurs promesses. Comme toute detective story, “Cité interdite” montre d’ailleurs une part d’humour. Dans “Derrière l’usine à gaz”, qui a pour décor la ville natale de Léo Malet, il faut avouer que les mésaventures du héros sont très convenues. Des œuvres bien moins ab

ebook - livre numérique - critiques - Derrière l"usine à gaz - Léo Malet

No comments: