METABLOG EBOOKS FROM GOOGLEBOOKS

METABLOG EBOOKS FROM GOOGLEBOOKS
FIND E-BOOKS HERE !
There was an error in this gadget

Wednesday

ebook - livre numérique - critiques - Miami - Collectif

San Antonio a dominé Miami 111 à 87 jeudi, neuf mois après leur épique duel lors des finales NBA 2013 remportées par le Heat.Les Spurs ont toujours fait la course en tête contre le Heat, rebaptisé pour la soirée El Heat à l’initiative de la NBA dans une tentative d’élargir son audience dans la population hispanique.LeBron James, débarrassé de son masque de protection qu’il portait depuis son retour de blessure (fracture du nez le 20 février) mais gêné par les manches de son maillot, a pour le deuxième match de suite semblé éreinté.Depuis son feu d’artifices contre Charlotte (61 pts, record personnel et pour un joueur de Miami) lundi, le quadruple MVP s’est « contenté » de 22 points contre Houston (défaite 106-103) et de 19 points contre San Antonio.Et comme en face le collectif texan a retrouvé toute son efficacité et sa complémentarité, le Heat n’a pas vraiment fait le poids.Tim Duncan a marqué 23 points, Tony Parker 17, Boris Diaw 16.Les Spurs ont muselé physiquement le Heat qui a inscrit son plus faible total de points de la saison avec une adresse en berne (43% et notamment 30% à trois points).Battus en janvier à Miami (113-101) pour leurs retrouvailles après les finales 2013 perdues en sept matches, les Spurs ont mis fin à leur incapacité à s’exprimer contre les autres cadors de la NBA. – Déroute des Lakers – Avant cette nette victoire, ils avaient perdu 10 de leurs 11 matches contre les équipes du top 5 cette saison.Avec cette 45e victoire pour 16 défaites, les Spurs sont sur les talons du leader de la conférence Ouest, le Thunder d’Oklahoma City qui s’est incliné jeudi soir. »Cela serait mentir si on disait que cette victoire ne nous fait pas plaisir », a souligné Gregg Popovich, le coach des Spurs. »On n’avait pas battu de grosses équipes jusque là, on joue en ce moment dans un style très play-off », a estimé Diaw.A Phoenix, le Thunder a encaissé jeudi sa 15e défaite (128-122) pour 46 victoires, meilleur bilan de NBA à égalité avec Indiana.Kevin Durant a pourtant marqué 34 pts et Russell Westbrook 36, mais l’ailier des Suns Gerald Green les a dominés avec ses 41 points.Comme Indiana, OKC se dirige vers le printemps et les play-offs en donnant l’impression d’être en bout de course: le Thunder a en effet perdu cinq de ses onze derniers matches.Enfin, le derby entre les deux franchises de Los Angeles a tourné au cauchemar pour les Lakers.Toujours privés de Kobe Bryant et Steve Nash, ils ont enregistré la pire défaite en saison régulière de leur histoire 142 à 94, une différence de 48 points qui reflète les trajectoires opposées des Clippers (43 v-20 d) et des Lakers (21 v-41 d).On voit mal comment les Lakers pourraient se qualifier pour les play-offs, ce qui serait seulement leur 6e échec en 66 saisons. jr/ig

ebook - livre numérique - critiques - Miami - Collectif

No comments: