METABLOG EBOOKS FROM GOOGLEBOOKS

METABLOG EBOOKS FROM GOOGLEBOOKS
FIND E-BOOKS HERE !
There was an error in this gadget

Thursday

ebook - livre numérique - critiques - Passez-moi la Joconde - San-Antonio

Depuis 1949, San-Antonio est éternellement présent dans l’actualité de l’édition. C’est de nouveau le cas en cette année 2014, puisque Pocket lance une nouvelle présentation des romans culte de San-Antonio. Dès cette fin mars, on pourra ainsi lire ou redécouvrir “Du plomb dans les tripes”, “Sérénade pour une souris défunte” et “Passez-moi la Joconde”, trois ouvrages datant d’il y a une soixantaine d’années. Les années 1950 sont à l’honneur pour ce retour du commissaire, entraîné dans de trépidantes et souriantes aventures. Fin avril, ce sera le tour de “Berceuse pour Bérurier”, “San-Antonio renvoie la balle” et “San-Antonio chez les Mac”. Plusieurs autres titres savoureux sont programmés pour l’été, ainsi qu’à la rentrée. À chaque décennie d’origine, s’appliquera un habillage graphique différent. En effet, les premières couvertures rappellent celles de ces années-là. Évoquons ici “Passez-moi la Joconde”, une des dix premières aventures de San-Antonio. Il évolue dans des contrées que l’auteur connaissait bien, entre la région lyonnaise et Grenoble. Il n’est peut-être pas inutile de préciser que le rythme narratif est soutenu, notre héros allant de surprises en rebondissements. En effet, San-Antonio est le roi du langage fleuri, mais ces intrigues des années 1950 sont avant tout mouvementées. Clins d’œil à noter, pour les initiés : le nom de famille Vinay désigne une commune d’Isère, mais également un éditeur lyonnais de l’époque (qui publia entre autres André Héléna)… Est aussi évoqué le roman “Kaputt” de Curzio Malaparte, or nous savons que Kaputt fut un des pseudos de Frédéric Dard. Un petit survol de l’intrigue de “Passez-moi la Joconde” :En 1954, le commissaire San-Antonio émarge aux Services Secrets. Pour ses premières vacances depuis longtemps, il prend la direction du Dauphiné. Ex-officier durant la guerre et ancien journaliste, son ami Duboin tient un hôtel dans la région de Grenoble. Promesse d’un séjour farniente. Pourtant, une explosion détruit la voiture de San-Antonio, avec ses deux passagers, quelques jours plus tard. Tout ça à cause du collier d’un chien mort qu’il avait trouvé sur la route avant d’arriver. San-Antonio bigophone au Vieux, qui lui donne carte blanche afin d’éclaircir le mystère. Il se rend à La Grive, le bled où il avait ramassé le chien et son fameux collier. <p align="JUSTIFY

ebook - livre numérique - critiques - Passez-moi la Joconde - San-Antonio

No comments: