METABLOG EBOOKS FROM GOOGLEBOOKS

METABLOG EBOOKS FROM GOOGLEBOOKS
FIND E-BOOKS HERE !
There was an error in this gadget

Tuesday

ebook - livre numérique - critiques - L"enfance des criminels - Agnès Grossmann

Patrice Alègre, Marc Dutroux, Michel Fourniret et Monique Olivier, Guy Georges, Francis Heaulme, Émile Louis, Thierry Paulin, Mamadou Traoré : sinistre énumération, s’agissant de tueurs en série. Non seulement ils ont fait la “une” de l’actualité, mais on continue ponctuellement de les évoquer. Peut-être parce qu’ils apparaissent tels des loups garous de notre temps, des monstres dont – en particulier – les femmes doivent se méfier. Leurs parcours montrent pourtant qu’ils furent tardivement suspectés. Avec son visage ouvert et sa générosité, qui eût soupçonné le tueur de vieilles dames Thierry Paulin ? Émile Louis, un “pépère pervers”, on a longtemps eu du mal à l’imaginer. Certes, à peu près tous ont fait l’objet d’alertes, ont eu affaire à la Justice ou ont été repéré pour de simples méfaits. Ces meurtriers furent assez habiles pour ne pas se faire prendre trop vite.Les avocats ne plaident plus, aujourd’hui, “l’enfance malheureuse” de leurs clients. C’est estimé trop usé, cet argument caduque. D’ailleurs, ça n’excuserait nullement les crimes qu’ils ont commis. Les traumatismes de l’enfance, la brutalité et les violences répétées de la part d’un père, ça ne conduit pas forcément à tuer. Adulte, on peut se corriger, ou bien tomber dans l’ivrognerie, garder une grosse part de haine envers la terre entière, sans que ça oblige à devenir assassin. Dans ce livre, les interviews du neuropsychiatre Serge Bornstein et du psychologue Philippe Herbelot, experts auprès des tribunaux, parlent de la pulsion criminelle : “Elle vient des fragilités de l’enfance, qui entraînent chez un sujet une grande sensibilité qui va le faire souffrir toute sa vie.” Toutefois, ces tueurs ne sont pas des victimes à plaindre. Utilisant une séduction parfois trouble, ce sont des chasseurs. Ces huit portraits, débutant par l’exposé de leurs crimes, ne sont absolument pas destinés à absoudre leurs actes. Par contre, “comprendre” leurs motivations est essentiel. Dans le cas de Patrice Alègre, fils d’un CRS souvent absent et d’une blonde coiffeuse aimant faire la fête, on réalise l’hérédité offerte au personnage. Il vit sa mère pratiquer certains actes sexuels avec des hommes de passage, il fut battu par son père alors qu’il essayait de protéger sa mère, néanmoins fautive mais pas à ses yeux. Les psychiatres ont remarqué qu’Alègre tuait autour de moments festifs, après avoir généralement provoqué le refus de jolies femmes. Laxisme de la mère, rigidité du père, relation de cause à effets avec son enfance, ou pas ? Ses fugues et errances d’adolescents, compensées par plusieurs années de vie en couple, la drogue pour attirer quelques-unes des victimes, tout un parcours.<span style="font-family: verdana,geneva,sans-se

ebook - livre numérique - critiques - L"enfance des criminels - Agnès Grossmann

No comments: