METABLOG EBOOKS FROM GOOGLEBOOKS

METABLOG EBOOKS FROM GOOGLEBOOKS
FIND E-BOOKS HERE !
There was an error in this gadget

Sunday

ebook - livre numérique - critiques - Qui touche à mon corps je le tue - Valentine Goby

De l’aube à l’aube, trois destins nous sont racontés, trois personnages qui évoluent en parallèle en cette année 1942 : une « faiseuse d’anges », entendez une avorteuse, attend son exécution dans une geôle ; le bourreau chargé de l’éxécuter se prépare ; une jeune femme est en train elle-même d’avorter. Alternant les points de vue, jonglant avec le passé et le présent de chacun, passant de l’intime aux faits, Goby s’essaye à une sorte de roman choral qui aurait pour thème, à travers celui de l’avortement illégal : le corps, ce qu’on en fait, qui a des droits sur lui, son intégrité, sa symbolique. Le concept est valable, et par son écriture riche et poétique, la dame parvient souvent à trouver un joli rythme, et une juste place par rapport à ce sujet délicat. Chaque protagoniste est touché par une façon d’envisager son enfance, son rapport à la mère, sa vision de son propre corps, et on est étonné de constater combien tout ça sonne juste alors qu’il apparaît difficile de s’imaginer ce que peut bien ressentir une femme qui va mourir dans quelques heures ou un bourreau qui va devoir décapiter une femme. Concerné, très sérieuse dans son abord des choses, Goby ne sacrifie ni son sens de la reconstitution « historique » des faits ni son aspect le plus intime, usant d’une écriture pesée et érudite, à la ponctuation précise. C’est du beau travail, quoi, même si on a un peu de mal à pénétrer ce texte touffu, un peu trop signifiant, un peu trop concerné justement. Il y a peut-être trop de mots, finalement, comme on diasit que Mozart avait trop de notes. On aimerait que le livre soit parfois plus aéré, un peu moins appliqué et sage, et il manque clairement d’aspérités, presque d’humanité à force. De l’humain, il n’est pourtant question que de ça là-dedans, d’où léger porte-à-faux. Un travail trop propre pour répondre vraiment au sujet, même si on admire le style de Goby, l’intelligence de son sujet et sa saine colère.

ebook - livre numérique - critiques - Qui touche à mon corps je le tue - Valentine Goby

No comments: