METABLOG EBOOKS FROM GOOGLEBOOKS

METABLOG EBOOKS FROM GOOGLEBOOKS
FIND E-BOOKS HERE !
There was an error in this gadget

Friday

ebook - livre numérique - critiques - Les anges meurent de nos blessures - Yasmina Khadra

Pendant que mon compère Gols avait des lectures plutôt « saines » (Bukowski, The gros dégueulasse que l’on aime), je me penchais sur un ouvrage définitivement beaucoup plus « main stream ». Cet ouvrage au titre charmant se penche sur le destin d’un certain Turambo (nommé ainsi d’après son village d’origine… Arthur Rimbaud, si, si) dont l’on suit le parcours chaotique socialement parlant (il s’élèvera à la force des poignets… étant boxeur – rires) et sentimentalement (un premier amour déçu – sa jeune cousine promise -, un second plus « classique » mais tout aussi décevant – une prostipute fière de l’être et de le rester -, un troisième éminemment « tragique » – une beauté française forcément fatale…). Au départ, dans les descriptions de cette pauvreté qui emplit, dans différentes bourgades et divers quartiers d’Oran, ces venelles algérienne, on pense (toute proportion gardée) à celles faites par Mafhouz sur les ruelles égyptiennes – cela demeure un compliment. Un petit monde d’en bas qui grouille, qui vit au jour le jour, sans aucun espoir de lendemains qui chantent…. Turambo va avoir un mal de chien à s’extraire de ce milieu, ce cireur de pompes analphabète prenant souvent l’habitude de faire de mauvaises rencontres. Pour la bagarre, heureusement, notre homme est un véritable caïd : il ne va pas tarder à vivre de l’art pugilistique (parfaitement), des hommes dangereusement influents s’occupant de sa carrière. Notre ami est également un coeur d’artichaut qui va avoir bien du mal, disais-je, à trouver sa promise… Naïf en tous les domaines, notre homme donne ainsi souvent l’impression de subir le destin qu’on lui façonne… Le jour où il décidera de reprendre entièrement sa vie en main – et donc de pendre les gants -, cela sonnera malheureusement le glas de sa liberté… Si l’intrigue en elle-même n’a rien d’outrageusement originale – on image bien un petit téléfilm historique racontant la chose -, Khadra nous tient dans ses rets à chaque combat de boxe qu’il nous conte comme si son écriture devenait soudainement enfiévré. C’est ce qui nous tient sur le ring de cet ouvrage un peu longuet et au « style » souvent par trop classique (Khadra n’est pas l’inventeur de nouvelles métaphores poétiques, pas vraiment le genre de la maison). Distrayant, quoi, tout au plus.

ebook - livre numérique - critiques - Les anges meurent de nos blessures - Yasmina Khadra

No comments: